Le magnétomètre de Kiruna

Ce magnétomètre vous donne les valeurs de la station de Kiruna en Suède, Europe. Il est souvent utilisé en Europe pour voir si il ya une chance pour voir une aurore. Si vous vous trouvez en dehors de l’Europe, vous devriez trouver un autre magnétomètre plus proche de votre position.

Mais comment pouvons-nous lire ce graphique? Le graphique affiche les coordonnées X, Y et Z qui sont observés au magnétomètre à Kiruna. La ligne d’intérêt est la ligne noire. Elle représente la composante X qui nous montre comment loin au sud peut atteindre l’ovale auroral. Lorsque le champ magnétique de la terre n’est pas perturbé, nous verrons pour les valeurs de la composante X d’environ 10685 nanoTesla (nT). Toutefois, lorsque le champ magnétique est perturbé, nous verrons que les valeurs sur le graphique vont commencer à fluctuer et ces valeurs sont importantes pour nous de déterminer si il ya une chance pour voir l’aurore.

Pour les latitudes moyennes, en particulier la région de l’Europe, vous pouvez capturer une aurore photographique quand il ya une déviation d’au moins 700nT et une aurore visuelle à partir d’une déviation de 1300nT. Nous savons que ce n’est pas très facile à comprendre, mais nous allons faire un essai avec quelques exemples.

Des endroits dans les latitudes moyennes, comme la Belgique et les Pays-Bas, les formes les plus courantes de l’aurore qui se produisent, sont de faibles aurores basses sur l’horizon nord. Un bon exemple à quoi le magnétogramme Kiruna ressemblerait dans une telle situation peut être vu sur l’image ci-dessous. La déviation était de 1200nT et le KP-indice prédit à ce moment était de 7. Nous pouvons conclure qu’une aurore faible visuellement était possible pour les parties nord des Pays-Bas et l’Allemagne.

Magnétogramme de Kiruna

Un deuxième exemple (plutôt extrême) est ce magnétogramme du 30 Octobre 2003. Deux éjections de masse coronale provenant d’une éruption solaire de X17 et X11 sont arrivées sur la Terre et provoqué une tempête extrêmement sévère avec des aurores boréales qui pouvaient être vues partout au Portugal ! Dans tous les lieux des latitudes moyennes, les aurores pouvaient être vues au-dessus de la tête ! Il s’agissait de la plus grosse tempête géomagnétique du cycle solaire # 23 avec un index Kp de 9.

Magnétogramme de Kiruna

Mais comment pouvons-nous déterminer cette déviation ? Quand il y a une perturbation dans le champ magnétique terrestre, les magnétomètres vont réagir à cela et donc la magnétogramme Kiruna va nous montrer des déviations mineures par rapport au niveau normal calme de 10650nT. La déviation est également exprimée en unités nanoTesla (nT). Le début de la déflexion se trouve dans le début de la tempête, avant la chute des valeurs mesurées. Il est difficile d’expliquer cela en mots mais dans le graphique ci-dessous, vous verrez un bon exemple d’une déviation, mesurée à la station de Kiruna. La déviation est représentée dans la zone jaune dans le graphique, il commence peu de temps après l’arrivée de la CME avant qu’il ne se dégrade graduellement en valeur jusqu’à ce qu’elle atteigne le point le plus bas mesuré. Cette déviation, exprimée en nanoTesla, est la valeur que nous devons regarder si nous voulons voir ou photographier les aurores. Dans cet exemple, la déviation est autour de 500nT et obtient un indice K local pour Kiruna de 6 et donc pas assez pour avoir une chance d’aurores dans les latitudes moyennes.

Déviation

Interpréter l’indice K basé sur les valeurs de Kiruna

L’indice K est à l’image de l’indice Kp: un indice de tempête géomagnétique avec une échelle logarithmique de 1 à 9. Pour les latitudes moyennes aurore, l’aurore peut être vu à partir d’un indice Kp de 7, mais étant donné que l’indice Kp est une moyenne de 3 heures de diverses stations de magnétomètres sur Terre, ce n’est pas une façon très représentative pour savoir si il y aura de bonnes chances pour les aurores sur les lieux des moyennes latitudes. Basé sur la déviation du magnétomètre Kiruna, nous pouvons essayer de déterminer le K-indice. Nous le faisons avec l’aide du tableau ci-dessous. Soyez conscient que, en raison de son emplacement, ce magnétomètre ne peut être utile que pour les observateurs d’Europe.

L’indice K Déviation en nanoTesla Type de tempête
0 0 - 15 Pas de tempête, conditions calmes
1 15 - 30 Pas de tempête, conditions calmes
2 30 - 60 Pas de tempête, conditions calmes
3 60 - 120 Conditions géomagnétiques instables
4 120 - 210 Conditions géomagnétiques actives
5 210 - 360 G1 - Tempête géomagnétique mineure
6 360 - 600 G2 - Tempête géomagnétique modérée
7 600 - 990 G3 - Tempête géomagnétique forte
8 990 - 1500 G4 - Tempête géomagnétique grave
9 1500 et plus G5 - Tempête géomagnétique extrême

<< Retournez sur la page précédente

Dernières nouvelles

Aidez SpaceWeatherLive.com !

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter SpaceWeatherLive pour suivre l'activité solaire ou aurorale, et avec le traffic les coûts du serveur augmentent. Si vous appréciez SpaceWeatherLive, soutenez notre projet en faisant un don afin que nous puissions continuer à vous informer !

23%
Soutenir SpaceWeatherLive avec nos produits dérivés
Découvrez nos produits dérivés

La Météo Spatiale en faits

Dernière classe X22/02/2024X6.3
Dernière classe M25/02/2024M2.0
Dernier orage géomagnétique18/12/2023Kp6 (G2)
Jours sans taches solaires
Dernier jour sans taches solaires08/06/2022
Nombre mensuel moyen de taches solaires
janvier 2024123 +8.8

A ce jour dans l'histoire*

Éruptions solaires
12002M2.33
22002M1.14
32002M1.01
42014C9.73
52002C9.73
ApG
1199730G3
2202391G3
3201420G1
4201219G1
5201818G1
*depuis 1994

Les réseaux sociaux