Qu'est-ce qu'une éjection de masse coronale?

Une éjection de masse coronale (EMC) est un gigantesque nuage de plasma solaire, imprégné de ligne de champ magnétique qui sont expulsées du Soleil lors de fortes éruptions solaires ou d'éruptions de filaments solaires. Les premières preuves de ces événements proviennent d'observation faites entre 1971 et1973 à l'aide du coronographe embarqué sur le satellite OSO-7. Un coronographe produit une petite éclipse solaire en couvrant le soleil avec un disque pour mieux observer les bords. Les éjections de masse coronale sont très ténues et ne peuvent être observées que de cette façon. Les missions SOHO et STEREO ont embarqué des coronographes en lumière blanche pour détecter les éjections de masse coronale. Ces dernières étant la principale source des fortes tempêtes géomagnétiques il est important de les surveiller. L'animation suivante montre une éjection de masse coronale capturée par LASCO, le coronographe embarqué dans le satellite SOHO.

Une EMC vue par SOHO/LASCO
Une EMC vue par SOHO/LASCO

Une éjection de masse coronale peut s'échapper du Soleil lors d'éruptions comme les tempête solaires ou les éruptions de filaments. Cependant tous les événements solaires ne sont pas accompagnés d'une EMC. Les éruptions solaires puissantes (classes M et X) sont susceptibles de générer des éjections de masse coronales. Les éruptions solaires de classe C peuvent aussi produire des EMC cependant seules les plus longues et les plus fortes de cette classe peuvent y parvenir. Cela dépend également de la durée de l'éruption solaire. Par exemple, quand une éruption solaire présente un pic de force à X5 avec une durée totale de deux heures, elle sera très certainement accompagnée d'une très brillante, grande et rapide éjection de masse coronale. En fonction de la localisation de cette éruption, le souffle peut aussi bien éviter la terre qu'être partiellement ou entièrement dirigé sur elle. Une EMC dirigée vers la terre aura un halo partiel ou plein sur les images de SOHO. Quand cela se produit, l'éjection de masse coronale peut mettre 24h ou plus a atteindre la terre, en fonction de sa vitesse, et causera une tempête géomagnétique provoquant de vives aurores polaires. L'animation ci-dessous montre une éjection de masse coronale avec un halo plein, tel que vu par SOHO/LASCO.

Éjection de masse coronale dite de Halo-plein
Éjection de masse coronale dite de Halo-plein

Quand le Soleil est peu actif lors du minimum solaire,les éjection de masse coronale sont rares. Il peut y avoir une seule EMC par semaine. Quand l'activité du Soleil s'intensifie, autour du maximum solaire, les EMC sont de plus en plus fréquentes et il peut y en avoir plusieurs par jour.

<< Retournez sur la page précédente

Les données disponibles indiquent qu'il n'est actuellement pas possible de voir une aurore sur les latitudes moyennes.

Dernières nouvelles

Aidez SpaceWeatherLive.com !

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter SpaceWeatherLive pour suivre l'activité solaire ou aurorale, et avec le traffic les coûts du serveur augmentent. Si vous appréciez SpaceWeatherLive, soutenez notre projet en faisant un don afin que nous puissions continuer à vous informer !

75%

Dernières alertes

Recevez des alertes instantanées!

La Météo Spatiale en faits

Dernière classe X:10/09/2017X8.2
Dernière classe M:20/10/2017M1.0
Dernier orage géomagnétique:05/07/2018Kp5 (G1)
Nombre de jours sans taches solaires en 2018:130
Dernier jour sans taches solaires:13/08/2018

A ce jour dans l'histoire*

Éruptions solaires
11998X3.9
22002M3.1
31998M3.0
42004M3.0
52003M2.7
ApG
1200638G2
2200230G1
3201729G1
4199924
5200319G2
*depuis 1994

Les réseaux sociaux